Politique linguistique, organisation générale et impact

Politique linguistique

La politique mise en œuvre dans l'établissement se fait dans le cadre de son Projet d'établissement, objectif 4 "Développer l'ouverture à l'international".

Des réunions avec des étudiants ayant participé à une mobilité sont organisées dans les semaines précédant la mobilité (échanges et retour sur expériences).

Une préparation linguistique se déroule dès la rentrée scolaire, durant 8 mois.

Par ailleurs, les étudiants participent à 3,5 heures hebdomadaires de cours d’enseignement de la langue. Ils sont sélectionnés sur leur niveau de maîtrise de la langue (usuelle et professionnelle), compétences requises dans l’entreprise pour une efficacité optimale.

Enfin, la préparation linguistique est renforcée par l'accès à une plate-forme d'e-learning OLS "Online Linguistic Support" dans les mois précédant la mobilité.

Organisation de la mobilité
Répartition des tâches et méthodes d’organisation opérationnelle et de communication

Le Chef d’établissement

  • présente la stratégie Erasmus aux personnels lors d’une réunion plénière en début d’année scolaire et diffuse cette information dans le journal de l’établissement,
  • réunit les professeurs responsables des stages et les professeurs de langues afin de leur expliquer les modalités et critères d'attribution des bourses et le calendrier des échéances,
  • signe et envoie les divers documents nécessaires tout au long de l’année : demande de candidature, liste des allocataires, rapport financier, rapport intermédiaire, rapport final.

Les professeurs responsables des stages

  • informent leurs étudiants de la possibilité de bénéficier d'une bourse Erasmus en leur précisant les critères de sélection (obligation ou non d’un stage à l’étranger, résultats scolaires du 1er semestre, assiduité, savoir-être),
  • sont en contact avec les étudiants pendant toute la période de la mobilité.

Le coordinateur Erasmus

  • élabore la liste des allocataires avec les professeurs responsables des stages et les professeurs de langues selon les critères cités plus haut,
  • prépare et distribue le kit de l’étudiant (contenant tous les documents à remplir dans le cadre d’une bourse Erasmus),
  • soumet la candidature Erasmus pour l’année N+1,
  • établit le rapport intermédiaire pour l’année N,
  • établit le rapport final pour l’année N.

Le gestionnaire

  • verse les 80 % du montant de la bourse avant le départ en stage et notifie le versement,
  • étudie les dossiers au retour du stage (en octobre),
  • verse les 20 % restants en fin d’année civile.

Pour contacter les personnes traitant de la mise en œuvre et de l’organisation de la mobilité européenne et internationale :

Coordinateur Erasmus           Mme Michèle FETZER
Gestion                                  Mme Lise POIVEY
Secrétariat

Dispositions de mentorat et de soutien pour les participants à la mobilité entrante et les étudiants mobiles à des fins d'études ou de stage à l'étranger

Les coordonnées des tuteur et mentor sont indiquées dans la convention de stage chaque fois que l’entreprise d’accueil peut mettre à disposition un de ses personnels pour assurer les missions de mentor (d’ordre social, médical, psychologique).
En cas de problème, l’étudiant a toujours la possibilité de joindre un de ses enseignants de l’établissement qui assure le suivi et peut se mettre en relation avec l’entreprise autant que de besoin.
Dans le cadre de l'accord interinstitutionnel avec Cologne (Allemagne), le mentor est le professeur référent du partenaire.

Reconnaissance des résultats obtenus

Une évaluation de nature interculturelle est effectuée par un jury composé d'enseignants de l’établissement d'origine et de l’établissement d'accueil, d'inspecteurs pédagogiques régionaux français et, le cas échéant, de personnels de Direction de l’établissement d'accueil. Il s'agit d'une épreuve orale en langue étrangère d'une durée de 30 minutes minimum.

À l'issue de cette évaluation, une attestation est délivrée (par le Rectorat de Strasbourg et le Land Nordrhein-Westfalien dans le cas de l'accord avec Cologne en Allemagne), spécifiant le niveau de langue atteint par rapport au cadre européen commun de référence pour les langues et le niveau de compétences professionnelles acquises lors du stage.

Impact escompté sur la modernisation de l'établissement
 Priorités 1 et 2
Augmenter les niveaux de qualification pour former les diplômés et les chercheurs dont l'Europe a besoin et améliorer la qualité et la pertinence de l'enseignement supérieur
  • Contribuer à l'insertion professionnelle, dans un contexte transfrontalier ou non, par une amélioration de la maîtrise des langues étrangères et la connaissance des contextes interculturel et professionnel.
Priorité 3
Augmenter les niveaux de qualification pour former les diplômés et les chercheurs dont l'Europe a besoin et améliorer la qualité et la pertinence de l'enseignement supérieur
  • Relever la qualité grâce à la mobilité et à la coopération transnationale
  • Contribuer à pérenniser et à renforcer le jumelage entre la ville de Strasbourg et la ville de Leicester (Royaume-Uni) en favorisant les stages à destination de cette ville
  • Contribuer à l'insertion professionnelle, dans un contexte transfrontalier ou non, par une amélioration de la maîtrise des langues étrangères et la connaissance des contextes interculturel et professionnel.
Priorité 4
Faire le lien entre l'enseignement supérieur, la recherche et les entreprises pour favoriser l'excellence et le développement régional
  • Contribuer à la mise en oeuvre du projet d'Établissement et notamment ses objectifs 4 "Développer l'ouverture à l'international" et 3 "Promouvoir l'établissement et ses voies de formation",
  • Contribuer à renforcer l'image de notre Établissement par une visibilité accrue (page dédiée au programme Erasmus sur le site Internet) et par la qualité de la formation.
Priorité 5
Améliorer la gouvernance et le financement
  • Favoriser la coordination directe entre partenaires (déplacements réciproques des enseignants et membres de la Direction, notamment à Cologne),
  • Encourager les stages à l'étranger grâce à un accompagnement des étudiants par leurs professeurs référents,
  • Faciliter les mobilités du personnel grâce à une information tout au long de l'année,
  • Permettre aux étudiants de cumuler des sources de financement (Erasmus, Région, Rectorat) afin d'encourager la mobilité.